LA VISION DU CHATIMENT

    Le message de l'ange nous annonce un châtiment que redoute la Vierge pour le monde.

    Que pourrait-être ce châtiment? Voici ce que nous en connaissons.

    Témoin du miracle de « la Forma », Pépé Diez est aussi un des principaux, mais non le seul témoin des fnits suivants qui se passèrent non loin de sa maison, environ un mois avant ce miracle de l'Hostie.

    Une nuit de juin 1962, Loli et Jacinta partirent ensemble comme de coutume vers les Pins.

    Elles firent signe aux villageois qui les accompagnaient de les laisser seules. Pépé Diez resta donc avec la foule, au bas de la colline.

    Tout à coup retentirent des cris de terreur, des clameurs d'épouvanté. Les deux fillettes descendaient en n'efforçant d'écarter quelque terrible danger de leurs mains tendues en avant.

    Conchita, souffrante, n'était pas là. Le lendemain au contraire, elle se trouvait avec ses compagnes.

    Pour les trois voyantes, la même scène recommença. Les cris étaient plus douloureux encore, et les témoins distinguèrent même ces paroles: « Oh! que les petits enfants meurent auparavant! — Que les gens aient le temps de se confesser auparavant! »

    Un franciscain qui prêchait la neuvaine préparatoire à la Fête-Dieu se trouvait dans l'assistance, nous dit Pepe Diez: il engagea la foule à prier.

    Or, dès que la prière commençait, les cris s'apaisaient et les petites voyantes ne semblaient plus souffrir. Dès que la prière cessait, leurs cris recommençaient de plus belle.

    Toute la population fut si vivement impressionnée par ces deux extases qu'à part de très rares exceptions (cinq, dit-on) tous les habitants de Garabandal se confessèrent et communièrent pour cette Fête-Dieu 1962.

    N'oublions pas que cela se passait un mois environ avant le miracle de « la Forma » relaté plus haut. Ne l'oublions pas car, à nos yeux, celui-ci authentifie également ces deux visions d'épouvanté.

    Le terrible châtiment que redoute la Vierge pour le monde aura-t-il lieu avant ou après le futur grand miracle? Est-il inéluctable?

    Conchita a écrit de sa main sur une feuille volante soigneusement gardée par la propriétaire: « Ce futur miracle aura lieu avant le châtiment, et si le monde change, celui-ci ne se produira pas! »

    Quel sujet d'espérance pour nous que ces lignes, si, par ailleurs nous n'avions appris qu'en décembre 1963, dans une « locution » (parole intérieure sans vision) Loli a entendu la Vierge se plaindre: « Hélas! le monde devient pire »